Adoration eucharistique : c’est quoi ?

Classé dans : Livres, Uncategorized | 0
Adoration eucharistique : c’est quoi ?
Dieu est présent au milieu de nous mais il n’est pas toujours évident de le voir. Aussi nous pouvons profiter de ce moment pour le voir, Lui, présent dans l’Eucharistie. Il est parfois plus facile de discuter avec le Christ, de déposer notre vie à ses pieds lorsque nous le voyons là, devant nous. C’est alors Lui qui nous regarde, qui nous rejoint tendrement dans nos faiblesses. Cependant il faut veiller à ne pas tomber dans l’idolâtrie : cette ostie présentée à nous n’a du sens que parce qu’on la reçoit, c’est le prolongement (ou le début) de l’Eucharistie

Quelques figures portées sur l’adoration eucharistique

Pierre Eymard

Dans l’église de Saint Maurice Montcouronne, une statue de Saint Pierre Eymard, qui avait fondé , à saint Maurice, une communauté d’adoration .. pour en savoir plus sur sa vie

Mère Térésa

avait une dévotion toute particulière pour l’adoration eucharistique, à laquelle elle ne cessait d’encourager prêtres et laïcs. Voici en quels termes elle confiait les fruits de l’adoration eucharistique que pratiquait quotidiennement sa communauté depuis 1973 : « Notre amour pour Jésus est devenu plus intime, plus éclairé. Notre amour réciproque est plus compréhensif, il règne entre nous une entente plus affectueuse ; nous aimons davantage nos pauvres et, chose encore plus surprenante, le nombre des vocations a doublé chez nous… » …

Sainte Thérèse.

Ô mon Bien-Aimé, sous le voile de la blanche Hostie que vous m’apparaissez doux et humble de cœur ! Pour m’enseigner l’humilité vous ne pouvez vous abaisser davantage, aussi je veux, afin de répondre à votre amour, désirer que mes sœurs me mettent toujours à la dernière place et bien me persuader que cette place est la mienne. Ô Jésus, doux et humble de cœur, rendez mon cœur semblable au vôtre !”

Saint Antoine-Marie Claret (1807-1870),

fut archevêque de Santiago de Cuba. Il a fondé la Société Missionnaire des Fils du Cœur Immaculé de Marie, les Clarétains. Les textes de la méditation de saint Antoine-Marie Claret, ont été choisis et publiés en 1988 pour l’Année Mariale par le bureau pastoral de l’archidiocèse de Vienne. Ils sont à la forme personnelle ; c’est Jésus qui parle à chacun de nous individuellement : Les questions sont simples
- As tu quelque chose à Me demander pour quelqu’un
et pour toi-même , n’as tu pas besoin de quelque chose ?

Lien utiles pour aller plus loin

Méditation du P. Claret

Vie du P. Eymard